Entrepreneuriat étudiant : l’accompagnement au cœur de la réussite

Focus

Par l’intermédiaire du Pôle PEPITE Corse, l’Université de Corse accompagne quotidiennement les étudiants qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. En mettant l’innovation au centre de ses ambitions, elle démontre que l’esprit d’entreprise est un challenge permanent.

 

 

Avec la création du Pôle PEPITE* Corse, en mars 2014, c’est l’un des grands défis que se sont lancés l’Université de Corse et ses partenaires : sensibiliser et accompagner les étudiants qui souhaitent s’orienter vers le monde de l’entreprise. L’enjeu est de taille, à l’heure où les enquêtes d’opinion démontrent que la moitié des jeunes qui souhaitent entreprendre se heurtent souvent à des complexités rédhibitoires au moment du passage à l’acte. « Le nombre d’Etudiants Entrepreneurs a été multiplié par 5,6 entre 2014 et 2017 au plan national, en Corse il l’a été par 8,6 », précise Nathalie Lameta, responsable du pôle « PEPITE Corse ». « Notre volonté, c’est d’aider les étudiants qui souhaitent porter un projet à franchir le pas », explique Alexandra Pagni. Chargée de mission « PEPITE Corse » depuis 2016 au sein du pôle « innovation et développement » de l’Université de Corse, elle est l’un des piliers du dispositif mis en place dans les locaux de l’Université, au Palazzu Naziunale, à Corte.

 

Son rôle : aiguiller quotidiennement et dans tous les domaines, du marketing au financement, en passant par les aspects les plus techniques, les étudiants qui ont fait le pari de se lancer dans l’entrepreneuriat par l’intermédiaire du pôle PEPITE Corse. Pour l’année 2017-2018, plus de 70 étudiants ont intégré le dispositif et réalisent chaque semaine à ses côtés un point d’étape sur l’état de leurs travaux.

Face à une demande croissante des porteurs de projets, l’Université de Corse n’a d’ailleurs pas hésité à se donner les moyens de ses ambitions : elle a mis en place un statut d’étudiant-entrepreneur et porté sur les fonts baptismaux un diplôme d’établissement « Etudiant-Entrepreneur » (D2E) en 2015. « Nous souhaitons mettre les étudiants dans les meilleures conditions possibles pour leur permettre de développer leur projet, en leur dégageant le temps nécessaire pour le faire et en leur mettant à disposition le Fab Lab de l’Université et notre espace de coworking », indique Alexandra Pagni. Pour cela, l’Université de Corse peut compter sur le soutien financier et logistique d’une vingtaine de partenaires issus du monde économique de l’île : organismes publics, entreprises, chambres consulaires, acteurs de la formation…

 

 

Des appuis devenus incontournables pour bon nombre d’étudiants qui officient au sein du pôle PEPITE Corse. Comme beaucoup, Marie-Jeanne Casu, 28 ans, en a tiré le plus grand profit dans le cadre de l’élaboration de son projet depuis 2016. Après un master en marketing à l’Université de Corse, la jeune étudiante s’est associée à Joséphine Canava, 25 ans, pour relever le défi de la création d’entreprise au sein du pôle PEPITE avant d’être placées sous l’égide Inizià, l’incubateur d’entreprises innovantes de l’Agence de développement économique de la Corse (Adec).

Son projet tient en deux mots : « Izi bag ». Le concept ? « Il s’agit d’une application mobile capable de proposer des produits sur-mesure au consommateur en se basant sur son algorithme, détaille Marie-Jeanne Casu. Aujourd’hui 5 % des sites de vente en ligne représentent 85 % du chiffre d’affaire global. Il y a donc un créneau à exploiter en privilégiant les marques qui peinent à se faire une place sur le net, dans un premier temps dans le domaine du prêt-à-porter féminin ».

 

Pour faire mûrir leur projet, l’aventure entrepreneuriale a conduit Marie-Jeanne Casu et Joséphine Canava jusqu’à Lisbonne, au Portugal, où elles ont été accueillies pour un stage « d’accélération » de trois semaines dans le cadre de l’European Innovation Academy, qui a réuni des étudiants du monde entier pour les former à l’entrepreneuriat dans le domaine des innovations numériques. Désormais en phase d’achèvement de son projet, le duo multiplie les distinctions : Marie-Jeanne Casu et Joséphine Canava ont en effet été lauréates du prix « Oscaro » du « Premiu » de la Fondation de l’Université de Corse, du prix « Impresa sì » de l’Adec et du prix régional de PEPITE Tremplin I-Lab. « Sans le soutien logistique du pôle PEPITE Corse et du coworking qui nous ont mis le pied à l’étrier, nous n’en serions sans doute pas là », considère Marie-Jeanne Casu. Prochaine étape : après une version test qui devrait être élaborée pour l’été 2018, les deux entrepreneuses en herbe comptent lancer officiellement leur produit d’ici la fin de l’année. Histoire de passer de la théorie à la pratique.

Au total, sur les 43 étudiants-entrepreneurs intégrés au pôle PEPITE Corse pour l’année 2017, 18 créations d’entreprises ont été officialisées.

 

 

*Pôle Étudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat.

Partenaires

Institutionnels : Università di Corsica, CTC, ADEC, CCI Corse-du-Sud et Haute- Corse, Chambres des Métiers et de l’Artisanat Corse-du-Sud et Haute-Corse

Organismes professionnels : CGPME, Ordre des experts-comptables, CRESS Cor­sica, MEDEF Corse

Structures d’accompagnement : La couveuse d’entreprises de Corse, A Prova, Inizià, BGE, My pitch company, Corsican business woman

Financeurs : Corse active, Initiative, Femu quì, Caisse des dépôts, Crédit Agricole Corse